Combattre l’addiction au jeu vidéo

Pointé du doigt comme facteur de dépression et de violence, les jeux vidéo présentent bien des dangers inestimables sur les joueurs. Du loisir à l’addiction, il faut bien faire attention surtout les petits enfants, catégories les plus vulnérables. De leur côté, les grandes firmes multinationales cherchent de plus en plus à monter leur chiffre d’affaire en mettant sur le marché les consoles et de nombreux jeux vidéos pour attirer les gamers. Il appartient donc à chacun de prendre des mesures et limiter la consommation pour ne pas tomber dans la dépendance. Voici quelques étapes pour vous aider à sortir rapidement de l’addiction.

Prendre conscience de son addiction

Le joueur addict doit être conscient de sa dépendance et il doit avoir la volonté de s’en sortir. Pour ce faire, il doit être aidé par ses proches, membres de la famille ou amis. Il n’est pas indispensable de le sermonner ou le faire culpabiliser, il s’agit seulement de lui faire comprendre les méfaits de son addiction sur sa vie et comprendre les raisons qui le poussent à rester toute la journée devant son écran.

Limiter le temps de jeu

Une fois consciente de sa dépendance, le joueur doit faire tous les moyens pour réduire son temps de jeu, en coupant la connexion internet ou en faisant des pauses régulière. Il est même recommandé de jouer en groupe pour éviter les excès. Pour les parents, ils doivent vérifier régulièrement si leurs enfants sont encore en train de jouer ou non. Rien de tel qu’une bonne autorité parentale pour faire revenir ses enfants sur le droit chemin.

Faire des autres activités et s’ouvrir au monde extérieur

Pour se débarrasser régulièrement de son addiction, il faut essayer de s’ouvrir au monde extérieur en faisant d’autres activités comme le sport, la musique, ou des sorties entre amis. Pourquoi ne pas resserrer les liens d’amitié ou les liens familiaux et partager des moments ensemble autour d’une table ou d’un verre. Inutile de rester seul dans sa chambre durant toute la journée. Il y des palettes d’activités qui vous attendent et qui ne sont pas nécessairement ennuyeux.

Accepter les rechutes

En cas de rechute, inutile de se culpabiliser, au contraire, il faut redoubler d’effort et prendre de la distance. Si vous avez vraiment du mal à combattre l’addiction tout seul, n’hésitez pas à faire appel à des psychologues pour vous aider.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password